Je remplace les objets à usage unique

Un océan propre

Défi Green

J’ai pris mon temps pour sortir ce billet… il faut dire que j’ai eu du mal à trouver un créneau entre les vacances à la montagne, les bonnes nouvelles (en moins de 2 semaines, j’ai eu la chance de devenir une nouvelle fois tata et marraine !) et le challenge février sans supermarché qui bouleverse un peu mon quotidien. Pourtant, cela fait un moment que ce défi me trotte dans la tête et qu’il me tient à cœur de supprimer les objets à usage unique de ma vie, en particulier ceux en plastique. Et tu sais quoi, j’ai du boulot !

Es-tu au courant qu’en 2021 les couverts, cotons-tiges, pailles et touillettes à usage unique, si compliqués à recycler, seront définitivement interdits dans l’Union européenne. Il était temps ! Et si on prenait le train en route ou encore mieux le TGV en remplaçant un maximum d’objets à usage unique par leur alternative durable et zéro déchets, là maintenant tout de suite ?

Le saviez-vous ?

Les objets en plastique à usage unique, tels que les couverts ou les cotons-tiges, représentent jusqu’à 70 % des déchets marins, estime la Commission européenne. Du plastique qui s’accumule sur d’immenses « continents » au milieu de l’océan et contamine l’ensemble de la chaîne alimentaire.

futura-sciences.com

Alors comment faire pour se passer de ces objets ? Cas échéant, par quoi les remplacer ? Je me suis creusée la tête pour identifier un maximum de ces articles jetables et il y en a un paquet autour de nous. J’ai ensuite surfé sur la toile à la recherche de solutions et… j’ai une bonne nouvelle : elles existent !

Voici donc une liste non exhaustive des coupables et d’innocentes solutions pour devenir un peu plus green ! Un pas après l’autre. A ton rythme !

Dans la cuisine

Les pailles
La meilleure solution est de s’en passer tout simplement ! Mais si c’est trop dur pour toi il existe une version en inox réutilisable à merci.

Les bouteilles en plastique
Si tu fais les challenges coccinelles, tu les as déjà remplacés par des carafes en verre ou des gourdes en inox. Bravo !
Et si l’eau du robinet ne te suffit pas, tu peux réduire ta consommation de PET en choisissant le système Sodastream par exemple et avoir des bulles à volonté. Sinon, privilégie les bouteilles en verre. D’ailleurs, à quand le retour de la consigne ?

Les sacs en plastique
Pour commencer tu peux réutiliser au maximum les sacs en plastique que tu as déjà. On en a tous un paquet, non ?!
2ème étape : utiliser des sacs en coton durable, des sac à dos, des paniers, des filets à fruits et légumes, des caddies à roulette, etc.

La vaisselle à usage unique
Tu supprimes tout simplement !
Mais si vraiment tu ne peux pas t’en passer, optes pour leur alternative écologique, souvent biodégradable et compostable : bois, bambou, carton ou fibres naturelles. Avoues quand même que l’idéal zéro déchets serait d’utiliser de la vaisselle lavable et réutilisable ! Tu peux par exemple commencer par utiliser une boîte à lunch (un bento) pour tes repas de midi et prendre tes propres contenants dans les take-away.
Par contre, si tu organises un grand événement c’est un peu plus compliqué… faire la vaisselle pour 50 personnes le jour de son anniversaire, ce n’est pas vraiment réjouissant ! Pourtant des solutions existent : Ecomanif propose par exemple de la location de vaisselle réutilisable. Tu retournes la vaisselle sale et l’entreprise se charge du nettoyage. Le top !

Et puis au passage, on oublie pas de troquer les serviettes en papier par celles en tissu.

Les éponges & co.
Tu peux remplacer l’essuie-tout par des lingettes en microfibres lavables et les éponges par des tawashis. Tahoua quoi ?
Le tawashi est une éponge zéro déchets fabriquée avec du tissu de récup’. J’en ai reçu une à Noël et j’ai trouvé l’idée formidable 🙂 En plus, mon tawashi passe au lave-vaisselle. Il existe de nombreux tutos sur le web, par exemple ici.

Le film étirable (plastique, aluminium, …)
Indispensable le film étirable ? mouais… un récipient refermable en verre fait le même effet la plupart du temps et il existe aussi des couvre-plats en lin bio. Pour le reste, il y a les Bees Wraps ! Des emballages alimentaires réutilisables à base de cire d’abeille qui protègent parfaitement tes aliments. Il parait qu’on peut même les fabriquer soi-même !

Et plus encore …
Réutilise les boites à œufs en emportant tes propres boites à l’épicerie ou au supermarché. Supprime les capsules de café en t’offrant une machine à café à grains ou une cafetière italienne. En bonus : un café bien meilleur, parole de connaisseuse !

Dans la salle de bains

Les cotons-tiges
Leur utilité pour se nettoyer les oreilles est très contestée, mais perso je les utilises surtout pour les retouches maquillage. Du coup, je pensais tester les cotons-tiges lavables en silicone. Il existe aussi l’oriculi qui nous vient du japon : un cure-oreille écologique en bois.

Les brosses à dents
Il n’y a mille possibilités, alors on passe à la brosse à dent en bambou comme celle proposée par My Boo Company.

Les tampons et serviettes hygiéniques
Remplace les tampons avec leurs applicateurs en plastique jetable et les serviettes hygiéniques par la coupe menstruelle (la fameuse cup!). Je l’ai testée il y a 2 ans déjà et je ne reviendrai pas en arrière ! Tu rêves de savoir comment ça marche ? Regarde cette vidéo, drôle et sans langue de bois. Option 2 : les nouvelles culottes menstruelles, à essayer !
Je te mets le lien sur un comparatif du Huffingtonpost pour t’aider à choisir ta culotte 🙂

Infographie No plastic challenge

Cotons jetables
On échange nos cotons jetables à démaquiller contre des disques démaquillants lavables. Tout simplement !

Les rasoirs
Oublie les rasoirs jetables et préfère le rasoir de sûreté, à l’ancienne. Si tu es concerné, lis cet article pour tout savoir !

Et plus encore…
Tu veux aller encore plus loin ? Avoir une salle de bain green ? Alors passe à la cosmétique solide (shampoing, déodorant, dentifrice, démaquillant…) et élimine ainsi des tonnes de bouteilles en plastique.

Pour te lancer, tu peux jeter un œil chez Lamazuna ou des marques comme Pachamamaï ou Secrets de Provence.

Pour aller encore plus loin …

Les briquets
Selon Consoglobe, 7 milliards de briquets jetables mis sur le marché par an sont impossibles à recycler. Alors l’idéal est de passer au briquet rechargeable comme le célèbre Zippo. Tiens ça me donne une idée de cadeau pour mes proches fumeurs 🙂

Les stylos
Il n’y a pas de solution révolutionnaire du côté des fournitures de bureau… On utilise de préférence des crayons ou des plumes/ stylos rechargeables.

Les couches
Vaste débat… je ne prendrai pas position vu que je ne suis plus concernée par le sujet. Je vais me contenter de te dire qu’il existe des couches lavables 🙂 et que dans l’idéal les lingettes jetables restent au magasin. Facile à dire, je sais !

Chez les coccinelles

Alors on en est où chez les coccinelles ? En cuisine, on s’en sort plutôt bien puis-qu’à part le film étirable on a déjà abandonné le reste. C’est surtout dans la salle de bain que le bât blesse. Grosse fierté sur la cup, mais les autres plastiques jetable sont encore bien présents chez nous.
Prochaine étape : Bees Wraps, cotons-tiges et disques démaquillants lavables, ensuite ce sera la brosse à dent en bambou !

On ne lâche à rien ! Alors cap ou pas cap ?

8 ... Merci !

Et encore ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.