J’arrête le sucre (ajouté) !

Défi healthy

Rien qu’en écrivant ces mots… je tremble ! Sûrement l’effet du manque qui se fait sentir par anticipation 🙂

Moi, gourmande ?

Je dirais plutôt gourmet (et non gourmette !), bien qu’il m’est quasi impossible de refuser même poliment une tranche de cake ou un onctueux chocolat. Je bois mon café sans sucre, mon thé aussi. Les sodas, que j’évite au maximum, je les consomme zéros. J’ai arrêté d’acheter des bonbons depuis mes 14 ans (pas d’en manger!) et tu ne trouveras presque jamais de biscuits ou de pâte à tartiner dans mon caddie.

Pourtant lorsque j’entame une boîte de chocolats, j’ai du mal à m’arrêter. Et si un buffet aux milles saveurs s’étale devant moi, il est très peu probable que je le regarde passivement. Comment refuser le carré de chocolat gentiment déposé sur mon bureau ? Et ce tiramisu préparé avec amour par belle maman ? Comment passer à coté d’un œuf de Pâques au nougat cachant un cœur au chocolat ? Mon péché mignon du mois d’avril. Tu l’auras compris, bien que ce soit occasionnel, j’ai beaucoup de peine à résister à la tentation des douceurs.

Du coup, je me lance ce défi surhumain : ne pas consommer de sucre jusqu’à Pâques. Alors cap de me suivre (au moins une semaine) ?

Pourquoi tu fais ça ?

Pour vérifier par moi-même si tous les avantages de ce sevrage sont véridiques et pourquoi pas, m’alléger au passage :

  • Gain d’énergie considérable après quelques jours de sevrage;
  • Grain de peau affiné et lumineux;
  • Moins de fringales et amélioration de la flore intestinale;
  • Perte de poids et diminution de la cellulite 🙂
  • Meilleur sommeil, meilleure mémoire… etc.

Il semblerait également que le sucre soit responsable de bien des tracas : diabète, obésité, acné, caries, augmentation des risques de maladies cardio-vasculaire, des cancers, des maladies du foie et du pancréas… ça fait pas rêver et c’est tout ce que tu pourras éviter en diminuant ta consommation !

Les recommandations officielles de l’OMS préconisent un apport journalier en sucre (naturel et ajouté) de 25 g par jour et par adulte, soit 6 cuillères à café. Aïe ! Alors que la consommation de sucre par habitant a grimpé de 5 à 35 kg par an, en l’espace d’un siècle. Rien que ça !

Sucre

Quel sucre supprimer de son alimentation ?

Le sucre est naturellement présent dans les céréales (les farines), les légumes racines, les produits laitiers et les fruits. Ce sucre là, on le garde !

Notre cible : les sucre ajoutés, transformés et raffinés… ceux que l’on nomme les sucres vides ! Parce qu’ils n’apportent absolument rien à ton organisme, aucun élément nutritif, ni vitamine.

On élimine donc le sucre de table, le cacao, la confiture, les sucreries, les sodas, le thé froid, les pâtisseries, les biscuits et gâteaux industriels…
Jusqu’ici, je pense que c’était clair pour tout le monde.

Plus de 70% des produits industriels salés contiennent du sucre ajouté qui agit comme exhausteur de goût et/ou comme conservateur.

https://nutritionenergetique.com/sucre-sucres-caches-dependance/ : Article à lire pour tout savoir sur les sucres cachés.

Mais attention ces sucres vides se cachent partout dans les produits industriels sous différentes appelations :

  • Le saccharose
  • Le glucose
  • Le fructose
  • Le sirop de glucose
  • L’isoglucose
  • Le dextrose
  • Le maltose
  • Le sucre inverti
  • La dextrine
  • La maltodextrine

Alors, ouvre l’œil et lis les étiquettes !

Comment se préparer ?

Commence par passer en revue ton frigo et tes placards pour traquer le sucre caché. J’ai réalisé l’exercice hier matin et j’ai eu la surprise d’apprendre qu’il y avait du sucre dans mon bocal de cornichons et petits oignons, dans le ketchup, dans ma boîte de petits pois et même dans les lardons !

Je te recommande aussi de planifier tes repas de la semaine à l’avance et d’éviter les repas à l’extérieur pendant quelques jours. Essaie de maîtriser l’équilibre alimentaire de tes repas pour éviter les fringales incontrôlables, soit : une portion de légumes, de protéines, de féculents, de matière grasse, un produit laitier et un fruit à chaque repas.

Voici encore quelques astuces :

  • Troque le pain de mie contre du pain de seigle.
  • Pense au beurre salé, au beurre de cacahuète ou au fromage frais pour tartiner ton pain.
  • Mets une banane dans ton bowl cake du matin. Pas besoin de sucrer davantage, la banane suffit !
  • Embarque toujours avec toi un mélange de noix et des fruits pour combler tes fringales.
  • Quand le gout sucré te manque, par exemple pour terminer un repas, pense à aromatiser un yaourt nature en le mélangeant à une compote sans sucre ajouté !
  • Prépare des gâteaux et biscuits healthy où le sucre est remplacé par des fruits.

Encore une fois, la meilleure chose à faire est d’arrêter au maximum les produits transformés et de se mettre en cuisine.

Rendez-vous à Pâques pour le bilan 🙂

Force et courage !

1

Et encore ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.