Road trip en Campanie : Naples et la côte amalfitaine

Roadtrip en campanie

On nous avait prévenu, Naples et la côte Amalfitaine en plein été c’est de la folie ! La chaleur est écrasante, les touristes à chaque coin de rue et la circulation carrément dangereuse. Heureusement que ces avertissements ne nous ont pas freinés… car Naples est aussi unique, originale et surprenante ! La côte Amalfitaine avec ses parois vertigineuses et ses routes serpentées est so romantic et la nourriture, une fenêtre ouverte sur le paradis (parole de gourmande !). Ajoute à cela, le Vésuve en toile de fond et tu obtiens des vacances inoubliables.

Les préparatifs

Avant de partir, j’ai consulté les sites spécialisés. Je me suis renseignée sur les visites incontournables et j’ai pris conseil auprès de personnes connaissant la région. Du coup, j’avais mille envies, mille choses à voir, mille sites à découvrir et pizzas à déguster. Mais voilà, les vacances ne sont pas extensibles malheureusement (mes pantalons et mon portefeuille non plus) et je n’ai pas pour principe de revenir de vacances plus fatiguée qu’avant le départ. Il a donc fallu faire des choix !

Le premier a été de trouver un logement avec une situation centrale pour nous permettre de réaliser ce road trip en étoile. C’est à dire en revenant chaque nuit au même endroit. Pourquoi en étoile ? A vrai dire, nous n’avions pas les moyens de prendre un logement sur la côte Amalfitaine (réservée aux jet-setteurs en moumoute). On préférait être éloigné des sites touristiques et des grandes villes pour être au calme et se relaxer dans la piscine entre les visites. Et puis, on a un faible pour les vacances en agritourisme. Ça permet de découvrir les producteurs et produits de la région et d’être au plus près de la nature avec l’authenticité comme cerise sur le gâteau.

La dolce vita

Après plusieurs recherches, je suis finalement tombée sur l’agriturismo La Casa Del Ghiro située dans les collines napolitaines à Pimonte, entre Pompéi et Sorrente. La Casa Del Ghiro est entourée de vignes et d’oliviers, se trouve à 25 km de Sorrente et d’Amalfi, à 37 km de Naples et à 15km de Pompéi. Parfaitement situé donc ! Les chambres étaient simples mais fonctionnelles et la piscine avec terrasse ombragée et jolie vue sur les bois des monts Lattari a fait notre bonheur.

Il y a des décisions comme celle ci qu’on ne regrette pas, car on ne nous avait pas menti : il a fait très chaud ! Le farniente à la piscine a donc été un pur régal et l’altitude nous apportait un supplément de fraîcheur. 

Déguster des bruschettas au bord du bassin, éclabousser ses voisins à coup de plongeons, dévorer de la « chick lit » sur son transat, tenir le plus longtemps possible sous l’eau, méditer avec une bonne citronnade du coin (réalisée à base de Cédrat, un genre d’énorme citron de forme irrégulière, SLUUUURP)… c’était notre programme de rêve des débuts de journée !

Puis vers 15h, on se préparait pour partir en quête des beautés de la région pour ne revenir que tard dans la soirée. Un chouette compromis entre farniente et découverte adapté aux températures.

Slowtravel

Tu l’as compris, j’avais décidé pour ces vacances de ne pas stresser et tant pis si on n’arrivait pas à faire le tour des sites incontournables ! Je pense que j’avais mis là le doigt sur l’essence même de la région de Naples, car pour vivre Naples il faut s’abandonner au farniente et à la dolce vita !

Tu trouveras ci-dessous quelques infos sur les endroits où nous sommes allés. Tu peux grappiller quelques idées de çi de là, mais n’oublie surtout pas de prendre ton temps !

   

Bella Napoli

Entre dans Naples sans crainte (les dangers et la saleté qu’on lui attribue sont totalement exagérés !) et dirige toi vers le centre historique (centro storico). Imprègne-toi du mode de vie napolitain en te perdant dans les ruelles des quartiers populaires Spaccanapoli et Montecalvario.

Naples est une immersion totale dans la culture italienne. Alors laisse toi embarquer par le spectacle bouillonnant offert par les napolitains. Leurs discussions enflammées, les odeurs, le ballet de vespa. Profite de cette balade pour admirer les nombreuses églises, flâner dans les étals de marché, boire un véritable café napolitain, entrer dans un musée du centre historique, visiter la Naples souterraine. Puis poursuis la balade jusqu’au front de mer et n’oublie pas d’engloutir une pizza napoletana dans un des nombreux restaurants qui bordent le rivage. Un délice 🙂

Et si comme moi tu loges dans le coin, retournes y plusieurs fois !

Sorrente

Sorrente est une ville perchée sur les falaises qui font face à la baie de Naples. J’ai apprécié cette petite ville balnéaire avec ses ruelles pittoresques et son animation, touristique mais ma foi agréable. C’est depuis le port de Sorrente que tu peux prendre le bateau direction les îles (Capri, Ischia), Naples ou la côte Amalfitaine (Amalfi, Positano).
Les ++ : Boire un spritz sur la Piazza Tasso et admirer la vue panoramique sur la baie. Déguster une gelato en dévalant les ruelles étroites du centre historique. Flâner devant les nombreuses boutiques et shops souvenirs et finir la soirée en sirotant un limoncello.

 

 

On a même aperçu le grand Jules au détour d’une ruelle 🙂

 

 

Capri

Se rendre en bateau sur une des îles de la baie de Naples fait partie des incontournables. Et c’est vrai que c’est magnifique ! Malgré le choc de ne voir que des hôtels haut de gamme et des magasins de luxe… On ne s’y rend pas pour le shopping donc. Mais la balade sportive (ça grimpe !) jusqu’au sommet de l’île pour admirer la côte est de toute beauté.

La côte amalfitaine

Si tu es fan de paysages époustouflants, tu vas comprendre pourquoi la côte Amalfitaine est classée au Patrimoine mondial de l’UNESCO !  Cette côte escarpée s’étend de la péninsule de Sorrente à Salerno. Plus précisément de Positano à Vietri sul mare sur 25 km. Il y a donc de nombreux villages à découvrir !

Nous avons choisi de nous rendre à Amalfi en voiture, malgré tous les avertissements entendus. Il est vrai que les routes sont très très étroites et encombrées de surcroit… mais quelle aventure !
M. Coccinelle étant un très bon pilote, nous n’avions aucune inquiétude. On a même réussi à croiser un bus sans tomber de la falaise 🙂 Le paysage est très impressionnant ! J’ai lu quelque part que ces falaises abruptes qui plongent dans la mer peuvent mesurer jusqu’à 350 mètres de haut. Vertigineux !

Amalfi est un joli port resté authentique malgré le tourisme. Le village est très vivant le soir avec ses terrasses toujours pleines et très animées. La piazza del Duomo est particulièrement belle. J’ai adoré m’y balader après avoir dégusté un plat de pâtes à se relever la nuit. Il faut dire que nous avons adopté sans problème le rituel de la passeggiata, cette promenade digestive si chère aux italiens !

Pompéi

Imaginez que j’ai pensé ne pas y aller : quelle erreur !

Je ne vais pas te faire un cours d’histoire. Comme tu le sais sans doute Pompéi est une ancienne ville romaine qui fut ensevelie sous des mètres de cendres après l’éruption du Vésuve en 79 av. J.-C.

Quelle belle surprise ! Le site n’était pas bondé. Aucune file d’attente pour entrer. Pas de tarifs surfaits.  Assez peu de shops souvenirs et autres attrapes touristes. Mais un site bien conservé qu’on peut explorer librement en se baladant à travers les ruines excavés.  Il te faudra plusieurs heures pour apprécier pleinement ce lieu et laisser ton imagination te transporter en Rome Antique.

Je t’assure, le déplacement en vaut la peine !

 

Le ++ : Près du site de Pompéi se trouve, au bout d’une rue pas très engageante, un restaurant romain à ne pas louper : le Caupona Pompeii ! Dès ton arrivée dans la cour splendide au décor antique, tu seras accueilli chaleureusement par le propriétaire et le personnel costumé. Le patron prend le temps de t’expliquer l’histoire des lieux, puis te proposera d’enfiler une tunique d’époque. Un vrai saut dans le temps ! Tu pourras ensuite découvrir la cuisine de Pompéi au cours d’un menu découverte, surprenant et délicieux.

 

 

Notes pour une prochaine escale :

  1. Faire une excursion au Mont Vésuve.
  2. Grimper dans le funiculaire de la colline du Vomero pour admirer le panorama sur Naples et sa baie depuis le sommet.
  3. Descendre dans les souterrains de la ville de Naples.
    C’est très impressionnant et pour cette fois, on s’est dit que Petit coccinelle était encore un peu jeune…
  4. Visiter Positano et passer plus de temps sur la côte Amalfitaine.
    Par exemple, crapahuter sur le sentier des Dieux depuis Nocelle.
  5. Grimper au temple de Jupiter à Cumes pour profiter de la vue la plus étendue sur la baie de Naples.
  6. Découvrir les îles d’Ischia et de Posida.
  7. Et surtout ramener dans ma valise : du cédrat, des pizzas, des gelatos et des souvenirs ensoleillés.

Have a nice road trip !

6 ... Merci !

Et encore ...

4 commentaires

  1. Merci pour tous ces renseignements ça donne effectivement envie d’y aller et le récit réussi à nous plonger dans l’ambiance !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.